Aller au contenu

Pourquoi assurer sa trottinette électrique ?

    Assurance trottinette électrique

    Vous n’êtes certainement pas passé à côté ces dernières années, les trottinettes électriques ont envahi les rues des villes et même à la campagne maintenant. Si choisir une trottinette est propre à chacun, il y a des choses à savoir et à faire une fois que vous en êtes l’heureux propriétaire. Par exemple, il faut l’assurer : on vous dit tout.

    Quelles sont les obligations avec une trottinette électrique ?

    Il faut savoir que depuis le 25 octobre 2021, le gouvernement a modifié le code de la route pour y apporter des spécifications quant aux trottinettes électriques. Il y a de nombreuses choses à savoir, mais dans les grandes lignes et pour les plus importantes :

    • Interdit aux enfants de moins de 8 ans
    • Port du casque obligatoire pour les moins de 12 ans (et fortement conseillé pour les adultes aussi)
    • Utilisation interdite sur les trottoirs
    • Circulation uniquement sur les pistes cyclables ou à défaut, sur la chaussée dont la vitesse maximale est de 50 km/h.
    • Vitesse limitée à 25 km/h
    • Feux avant et arrière ainsi que klaxon obligatoire
    • Assurance civile obligatoire, mais assurance spécifique fortement conseillé
    • Amendes de 135 € pour la circulation sur trottoir, 35 € pour non-respect des lois de circulation et surtout, 1500 € pour dépassement de la vitesse autorisée.

    Des trottinettes électriques homologuées route ?

    Il y a des trottinettes qui sont homologuées pour la route, dans ce cas elles doivent répondre à plusieurs obligations. Pour ces modèles, la réglementation est différente puisque l’utilisation est interdite sur les pistes cyclables. En revanche, elle devra être immatriculée, gravé avec un numéro d’identification, et comme tous les véhicules circulant sur la voie publique, être assurée auprès d’un assureur agrée.

    A lire également  Assurance habitation : ce qu'il faut savoir

    Ce type de trottinette ne représente aujourd’hui que 5 % de l’ensemble des ventes.

    Quelle assurance choisir pour une trottinette électrique ?

    Légalement, une assurance responsabilité civile (RC) est suffisante pour utiliser une trottinette électrique comme moyen de locomotion. En revanche, il faut savoir que votre assurance auto/moto ou même multirisque habitation ne couvre pas. Il faut faire une déclaration supplémentaire.

    Avec le nombre de NVEI en circulation en 2022, des assurances proposent maintenant des contrats spécifiques. Dans la plupart des cas, il faudra faire graver votre trottinette pour la protéger un minimum contre le vol, partie la plus compliquée à gérer pour les assurances.

    Petit détail important, il n’y a pas de permis pour conduire une trottinette électrique et il est possible d’en conduire une, même mineur. En revanche, il faudra déclarer votre enfant comme conducteur du véhicule auprès de votre assurance.

    Articles similaires
    Assurance auto temporaire pour jeune conducteur : quelle offre choisir ?

    L’assurance auto temporaire est une forme d’assurance particulière. À la différence de l’assurance auto classique, comme son nom l’indique, elle Read more

    Assurance habitation : ce qu’il faut savoir
    assurance habitation

    Vous le savez certainement, que ça soit pour un studio ou pour une villa, même pour une colocation ou une Read more

    Proxiclean.com